Home / Mode / Rétro/vintage par Miss Mary Ann
lena

Rétro/vintage par Miss Mary Ann

Miss Mary Ann des Mademois’Elles nous conseille sur l’habillement rétro/vintage…

http://lesmademoisellesnamur.blogspot.fr

Miss Mary Ann by Clover (BE)Quelques conseils de Tatie Mary Ann…

Attention ceci n’engage que moi, fan de rétro et de vintage. Je ne suis aucunement styliste, modiste ou diplômée d’histoire du costume. J’ai une mini formation en colorimétrie et relooking et je suis autodidacte, du moins, j’essaye ! Disons que j’exprime ici une vision parmi d’autres, réaliste et pratique, du look Pin Up et rétro…
Tout d’abord quelques définitions personnelles :
L’habillement rétro : Il s’agit de pièces d’habillement récentes, librement inspirées des modèles fards des années 20 à 70, mais aussi de la culture Rockabilly, de l’esthétique de la publicité et de la décoration des époques citées.
L’habillement vintage : On parle ici de vêtements d’époque, c’est-à-dire ayant été fabriqués et/ou portés des années 20 à 70. Avant 1920, l’habillement est plutôt dit « historique » ou nommé « costume »  étant donné son ancienneté mais aussi du fait des profonds changements de coupes et d’habitudes d’utilisation du vêtement au début du 20ème.
Sur le terrain en 2012 :
Je constate 2 tendances fortes : le rétro Rockabilly « à pois » et le vintage puriste.
La 1ère est la plus accessible et souvent la moins onéreuse . Il s’agit par exemple de blouses en stretch, de jupe « pencil » en synthétique, de chaussures à talons plastiques et cuir, bref des vêtement souvent made in Asia, dont les prix tournent autour de 30 à 50 € pièce. On les trouve sur Ebay, sur le site de vente de vêtements style « métal, gothique » ou encore dans certaines collections d’enseignes de masse comme H et M, New look ou Promod.
L’avantage de ces vêtements est donc géographique (on peut essayer, ça se trouve partout) et économique.
Les désavantages, en dehors d’une qualité parfois discutable sur la durée, est que si votre intérêt pour cet univers se confirme, une envie de plus d’authenticité risque de vous prendre mais surtout, une envie d’originalité, la mode des pois sur fond noir/rouge/bleu /rose étant très très répandue (Et j’en porte aussi, hein!!).
Le choix des matières lui aussi peut être un réel problème. Des chaussures en plastique, quelle belle torture au bout de 2h00 ! Mais en plus quand elles sont à talons… C’est l’enfer. Les matières synthétiques sont aussi d’excellent révélateur de rondeurs. Soit on s’en fout soit on est déçu une fois rentrée du magasin (vous savez, ce moment là, où la réalité revient après l’euphorie…).

Une marque que j’apprécie par contre pour sa qualité très correcte, ses tailles variées (8 à 22) et ses tissus soit classiques soit « destroy » : Hell Bunny. Uniquement en boutique ou sur Ebay, entre 50 et 80,00 € une robe.

Hell Bunny

Hell Bunny

Le Vintage puriste a, lui aussi, ses merveilles et ses déconvenues.
Le positif : authentiques morceaux d’histoire, ce sont souvent des vêtements aux tissus de qualité (survivre 60 ans à notre gaspillage moderne, chapeau !), on peut imaginer qui les portait et à quelle occasion. Souvent unique car sur mesure et de production limitée, le vêtement Vintage donne la possibilité de recréer des silhouettes remarquables avec force de patience, de recherches et d’échanges entre passionné-es.
Chercher c’est l’occasion de rencontrer d’autres « Indiana Jones » de la fripe ancienne et de se cultiver…
Le négatif :
– les tailles et modèles… Si vous dépasser le 40 et/ou le 1,70 m, il va falloir s’accrocher, les carrures ayant changés. Le sur mesure veut bien dire sur mesure donc votre hanche risque de ne pas se place au même endroit que celle de la 1ère proprio de la jolie jupe acheté en brocante. Donc le Vintage nécessite des retouches voire des transformations radicales qui, certes, font vivre nos amis et amies couturiers et couturières, mais cela augmente souvent considérablement le prix de la pièce convoitée. Mais c’est peut-être l’occasion de prendre enfin un fil et une aiguille en main !
– la fragilité… Je vais ici contredire ce que j’ai écrit précédemment mais pas mal de pièces brodées ou au tissus très fin résisteront mal à un mode de vie de la femme active. Certaines pièces seront donc réservées « à la collection » ou à une séance photo. Il faudra aussi prévoir le mode d’entretien, souvent le nettoyage à sec.
– les prix… C’est le grand foutoir ! De la fripe à 1,00 € le kg à la robe Dior Vintage à 3000,00 € difficile de s’y retrouver… Perso, je considère d’abord le travail qui a été fait sur le vêtement (nombreux assemblages, broderies), le tissus (soie, coton) et si il y a beaucoup de retouches ou pas ainsi que le nettoyage à sec à effectuer ou pas. Ma référence à moi est Gabriele à Bruxelles ; une robe impec brodée de 1935 avec une ourlet à refaire entre 90 et 150 euros = ok !

Évidemment, les super spécialistes pourront s’esbaudir devant un bouton en bois de 1918 à 180,00€ mais ça c’est une autre histoire… passionnante ceci dit !

Pour finir, une fois que l’on commence à vouloir respecter une époque précise, la logique de « panoplie » menace ! Difficile de porter une veste 1940 avec une jupe fabriquée 15 ans plus tard. Je peux comparer ça à une personne qui s’achète une chemise grunge des années 90 à carreaux et à qui on propose un cycliste rose 80’ pour compléter… Il n’y a que 15 ans d’écart mais tant de changements malgré tout.
Pour trouvez votre bonheur, vous pouvez essayer le Brussel Vintage Market, aussi les Petits Riens, Oxfam, les brocantes…

Entre ces 2 tendances, il y a quelque chose…
Les créateurs de vêtements rétro  et les marques de qualité !
Là où je trouve mon bonheur, c’est chez les créateurs de vêtements rétro et grâce à quelques marques européennes.

L’intérêt est d’avoir des vêtements mixant confort moderne et qualité ancienne. Les références aux années 20, 30 , 40, 50 et 60 sont claires voire très fidèles avec une touche « particulière ».

Mademoiselle Jean

Mademoiselle Jean

Nicolas Woit

Nicolas Woit

Mes créateurs préférés : Nicolas Woit (Bruxelles), Mademoiselle Jean (Bruxelles), Mademoiselle François pour les chaussures (Bruxelles), Pitsy Fashion à Liège (là on est vraiment dans la réinterprétation), Happy Onigiri (Paris), le Boudoir de Marie (Paris) une multitudes de créateurs internationaux sur Esty. Il faut compter un certain budget vu le travail et la créativité mis à notre service mais par la même occasion on soutient le commerce local ou du moins pas une industrie du vêtement de merd. On a l’assurance d’avoir des pièces en série limitée et le très grand plaisir d’être reçu avec chaleur et de discuter avec des passionnés. Les soldes sont une bonne occasion de « gouter » à leur création pour la 1ère fois. Et puis mieux vaut parfois avoir 2 jolies robes vraiment top que 5 moyennes. A vous de voir et de calculer…

Les marques : Limb, Vivian of Holloway, Pinup Girl Clothing et Collectif Clothing.
La qualité est excellente chez Limb (des tissus sont à à tomber) et chez Pinup Girl Clothing (attention: pas mal de stretch mais épais) et correcte chez Collectif et Vivian. Je vous invite à les découvrir sur leur site.
Vous pouvez trouver certaines des pièces de ces marques à Huy chez la Fée Tarabiscotée (allez-y de ma part, Ann est top et elle est particulièrement attentives aux envies des grandes tailles) et une toute nouvelle jolie boutique à Namur, Un coin de Parapluie.

Les pièces incontournables:

Pin Up Girl Clothing

Pin Up Girl Clothing

Miss Candy Floss

Miss Candy Floss

La jupe ou la robe à la taille cintrée

Classique des années 40 et surtout des 50, la robe à taille marquée et haute, pencil ou tulipe. Définie par une ceinture ou un nœud, le modèle tulipe est particulièrement flatteur aux filles à formes.

Le pantalon « sailor », jeans ou ou swing

Toujours taille haute, les jeans et pantalon rétros plutôt 50’ sont soit très collants (ex: le corsaire) soit très larges. Attention, la version très large fait vite un effet « sac à patates » donc à essayer avant toute chose, à moins d’être grandes, avoir la taille marquée et les jambes fines.

What Katie Did

What Katie Did

Le soutien gorge « Bullet Bra » et la culotte haute

Le soutien gorge BB est une vraie performance d’ingénierie : sans armature aucune mais grâce aux nombreuses pièces qui le composent, il permet un soutien impeccable même aux bonnets D ou E. Le hic… Il faut assumer les seins en pointes surtout si vous portez un tissus collant… Certains modèles sont moins prononcés que d’autres, il faut chercher. Ce sont aussi souvent des modèles assez couvrants donc ça peut vite dépasser de certaines encolures plus échancrées. Les maîtresses incontestées du Bullet Bra sont les créatrices de chez What Katie Did . Il existe aussi la marque Kiss Me Deadly, très fun mais dont la qualité et le soutien sont moindres que chez WKD.

La culotte haute a été pour moi une révélation (si, si) : « cache-bidou », protection anti froid, la culotte haute est le complément du Bullet Bra (équilibre des volumes et des formes). Si vous êtes habituées au mini string, cela peut représenter un « choc culturel » mais la culotte haute permet de faire plus de « teasing » que les 2 cm2 de culotte habituelle et pour une fois, les 20,00€ que vous sortez de votre portefeuille se justifient en terme de cm de tissus…
Impossible à présent pour moi de porter une culotte en dessous de la moitié du ventre car j’ai le sentiment d’être à p…

What Katie Did

What Katie Did

Les bas, jarretière, combis…

Ahhh les bas… Le paradis et l’enfer… Raffinés, archétypes culturels de la femme sexy , le bas agrémenté de la ligne noire à l’arrière est de retour… même chez 3 Suisses.
Le plus : c’est beau, c’est sexy…
Le moins : c’est une rente, ça file (dans tous les sens du terme) et selon les modèles, l’effet « gigot » est garanti… Trouver « son » modèle à soi est donc un sacerdoce… Je vais résumer à la très grosse cuillère : vous avez le cuissot fin ou musclé : les bas à jarretelles sont pour vous ! Un conseil : visez la jarretière à 6 attaches, c’est plus sécurisant et plus « rétro ».
Vous avez la gambette dodue ? Vous pouvez tenter les jarretelles mais veillez à choisir un modèle de bas qui monte haut afin de prolonger la jambe au maximum et éviter l’effet poteau… Vous pouvez porter une paire de collant en dessous (attention à l’enfilage de la superposition de bas) afin de contenir la cuisse. Et pour tout le monde une belle paire de talons d’au moins 4 cm.
L’autre solution, la plus pratique est d’en avoir rien à cirer des photos de mannequin sans cellulite et de n’en faire qu’à votre tête !
Le bon plan : les Nylons d’Oliv !

Irregular Choice

Irregular Choice

Les talons

Moi j’en suis fan mais il y a une différence entre mes rêves et la réalité. En bref, sauf entrainement depuis vos 14 ans, les talons vertigineux s’apprivoisent avec souffrance. Si vous êtes néophytes, éviter d’aller acheter une paire de 8 cm en plastique de chez New Look : enfer garanti sur facture. Commencez par de 3-4 cm et par des chaussures en cuir et puis progressez à votre aise. Même si vous avez l’illusion que vous, « bah, pas de soucis avec mes talons 10 cm de chez Miu Miu !», un jour vous payerez la facture point de vue dos… A moins d’avoir une ceinture abdominale en béton et un pois plume (et encore…). Le mieux est d’avoir une paire de ballerines (l’autre chaussure emblématique rétro) avec une petit talon dans votre sac. Le méga plat est également mauvais pour vos jambes. Et n’oubliez pas de varier les paires à la fois pour abimer moins vite vos beaux escarpins mais aussi pour que votre pied se fasse à tout sans trop de dégâts.

Voili, voilou ! Je complèterai cet article grâce à vos remarques et aux nouvelles rencontres des futures activités des Mademois’Elles.

Sachez qu’il existe pas mal de littérature sur le sujet surtout chez Tashen.
Plein d’autres sujets restent à développer : les chapeaux, accessoires, coiffures, maquillage, corset, la mode rétro hommes mais toujours d’un point de vue pratique !

Les liens:

http://www.gabrielevintage.com
http://www.nicolaswoit.com
http://www.store.mademoisellejean.com
https://www.facebook.com/pages/La-Boutique-de-Mademoiselle-Francois/193142437386440
http://www.pitsyfashion.com
http://www.leboudoirdemarie.com
http://www.taschen.com
http://www.lesnylonsdoliv.com
http://www.whatkatiedid.com
http://www.kissmedeadly.co.uk
http://www.lafeetarabiscotee.be/#!shops
http://www.vivienofholloway.com
http://www.collectif.co.uk
http://www.limb-clothing.com
http://www.shop.happyonigiri.com
http://www.pinupgirlclothing.com
http://www.miss-candyfloss.com
http://www.ilovevintage.com
http://www.topvintage.nl
http://www.bluevelvetvintage.com
http://my-vintage-paradise.blogspot.be

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*