Home / Années 50 / Mod’s : vespa & r’n’b
mods7

Mod’s : vespa & r’n’b

Le Mod est une sous- culture, née à Londres à la fin des années 50 et qui connu un essor au milieux des années 60.
Avant eux, il y a eu des Teddy boys, et après eux, les hippies aux USA.
Au départ, un mod’s est un modernist, car il aime le modern jazz en opposition au jazz traditionnel. Puis un groupe de jeunes s’est développé, le plus souvent composé d’urbains prolétaires, qui accordent de l’importance à leur look, la danse et la musique.

Le look des mod’s
Les mod’s apportent une attention particulière à leurs coupes de cheveux. La célèbre French Line, coupe au cheveux « court-mi longs » avec une raie très marquée sur le côté. Pour fixer le tout, il leur arrive de mettre de la laque contrairement au rocker qui utilise de la gomina.

Les mod’s sont le plus souvent habillés de chemises de marque ou sur mesure, de polos et bien sûr de costumes faits chez le tailleur avec une veste à trois boutons et un pantalon droit.
Le jean, quant à lui, doit être près du corps; pour cela, le mod’s le fait rétrécir sur lui dans son bain, lorsqu’il le porte la première fois.
Les chaussures elles aussi sont le plus souvent issues de créateurs,surtout italiens.
La parka de l’armée américaine est portée pour protéger les beaux habits des intempéries lors de ballades en vespa.

En résumé, le style mod’s est un savoureux mélange de plusieurs cultures : américaine avec le jazz et la soul, française avec les films de la nouvelle vague, italienne pour la Dolce vita mais aussi anglaise pour l’esthétique victorienne.

Danse
Plus qu’un moment d’amusement, la danse est un des piliers de la culture mod’s. Elle donne lieu à une grande concurrence dans les clubs et les discothèques.
Voici la semaine type pour un mod’s qui va danser tout les soirs.
Lundi : Mr Smith palais.
Mardi : Le Marquis.
Mercredi : Sim Club
Jeudi soir : Se laver les cheveux
Vendredi : Gone Hock
Samedi : Après-midi shopping et pour le soir, aller au Gone Hock et au Flamingo.

Cela va vous surprendre, mais aucun club ne sert d’alcool, car un mod’s n’en a que faire : il veut danser toute la nuit, alors c’est cola et amphétamine ! Il y avait les 20 ème rugissants, les Bombardiers noirs et les French blues… entre autres !
Bref, être un mod’s, c’est épuisant !

Musique
Le mod’s aime beaucoup de styles musicaux différents. C’est un collectionneur avide de vinyles de blues, de soul, et de R’n’B. Pour certains, au lieu de demander un vinyle par son titre au disquaire, ils le demanderont par son numéro de matrice. Ce qui donne : « Bonjour, est ce que vous avez le SV-10340« . La classe, non ?
Le mod’s est par nature dédaigneux, il préférera écouter l’original qu’une reprise pop anglaise. C’est pourquoi le mod’s ne plaisante pas avec la musique !

Pour finir
La culture mod’s est tout un art de vivre dont il est difficile de tout dire. Il s’agit ici de certains aspects les plus importants, donc si vous voulez approfondir le sujet voici plusieurs pistes.

•    Livre : Mods une anthologie, speed, vespas & rythm’n’blues
•    Film : Quadrophenia
•    TV : Reportage Arte d’août 2010 sur les Mods & les Rockers (ci-dessous)

Ready, steady, GO !

 

par Jessica Joseph pour Folie Vintage
www.jessicajoseph.frhttp://leconderetro.blogspot.fr
Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*