Home / Années 40 / Jeans, jeans, jeans !
jeans1957

Jeans, jeans, jeans !

Au printemps 1853, le jeune Levi Strauss, petit colporteur juif de New York, originaire de Bavière et âgé de vingt- quatre ans, arrive à San Francisco, où depuis 1849 la fièvre de l’or découvert dans la Sierra Nevada provoque un accroissement de population considérable. Il apporte avec lui une grande quantité de toile de tente et des bâches pour chariots avec l’espoir de gagner convenablement sa vie. Mais les ventes se révèlent médiocres. Un pionnier lui explique que dans cette partie de la Californie on n’a pas tant besoin de toile de tente que de pantalons solides et fonctionnels. Le jeune Levi Strauss a alors l’idée de faire tailler des pantalons dans sa toile de tente. Le succès est immédiat, et le petit colporteur de New York devient confectionneur de prêt-à-porter et industriel du textile. Il fonde avec son beau-frère une société qui ne cesse de croître au fil des années. Bien que celle-ci diversifie sa production, ce sont les salopettes (overalls) et les pantalons qui se vendent le mieux. Ceux-ci ne sont pas encore bleus mais de différents tons s’inscrivant entre le blanc cassé et le brun foncé. Mais la toile de tente, si elle est très solide, constitue un tissu vraiment lourd, rêche et difficile à travailler. Entre 1860 et 1865, Levi Strauss a donc l’idée de la remplacer progressivement par du denim, tissu de serge importé d’Europe et teint à l’indigo. Le jean bleu est né.

Marilyn Monroe, 1953

Plus qu’un vêtement de travail, le jean deviendra aussi un vêtement de loisirs et de vacances, notamment pour la riche société de l’est des Etats-Unis venant passer ses vacances à l’ouest et voulant y jouer aux cow-boys et aux pionniers. En 1935, la revue Vogue accueillit sa première publicité pour ces jeans « bon genre ». En même temps, sur certains campus universitaires, le jean était adopté par des étudiants, notamment ceux de deuxième année qui s’efforcèrent pendant un temps d’en interdire le port aux « bizuths » de première année. Le jeans devenait un vêtement de jeunes et de citadins, plus tard de femmes. Après la seconde guerre mondiale sa vogue toucha l’Europe occidentale. On s’approvisionna d’abord dans les « stocks américains », puis les différents fabricants installèrent leurs usines en Europe même.

Entre 1950 et 1975, une partie de la jeunesse se mit progressivement à porter des jeans, influencés par les stars du cinéma hollywoodien. Les sociologues virent dans ce phénomène, largement relayé (sinon manipulé) par la publicité, un authentique fait de société, un vêtement androgyne, un emblème de contestation ou de la révolte des jeunes. Elvis Presley, James Dean, Marlon Brando, Marilyn Monroe les portent et en feront un succès…

Toutefois, à partir des années 1980, beaucoup de jeunes, en Occident, commencèrent à se détourner du jean au profit de vêtement de coupes différentes, taillés dans d’autres tissus de textures et de couleurs plus variés. Sur les jeans, en effet, malgré des tentatives faites dans les années 1960 et 1970 pour diversifier les couleurs, le bleu et ses différentes nuances restaient et restent encore aujourd’hui nettement dominants. (D’après Michel Pastoureau, dans « Bleu, histoire d’une couleur », Seuil)

Pour un look forties ou fifties, on retrouve deux couples principales : la coupe capri pour les femmes, très près du corps (le capri ayant été surtout à la mode aux States dans les années 60), et le jean taille haute (« high waist jeans », « 1940’s Waist Trousers »), évasé, confortable. C’est cette coupe que nous présenteront plus particulièrement ici. On portait ce style de pantalon pendant la seconde guerre mondiale, la coupe étant similaire aux pantalons « US Navy » que l’on retrouve dans d’autres matières plus souples que le jean. Avant les années 40, les femmes ne portaient pas de pantalons, jusqu’à ce qu’elles effectuent les tâches incombant aux hommes dans les usines, aidant à la construction d’avions et de bateaux. Au début, elles portaient les pantalons des hommes, puis une nouvelle mode est née, et avec elle des designers féminins comme Claire McCardell qui ont fait leurs preuves avec des créations pratiques et fonctionnelles.
Outre le jean, la salopette était un autre style adopté par les femmes dans les années 40. On l’associe à la célèbre Rosie la riveteuse. Le pantalon capri arrivera plus tard, avec le pantalon « cigarette ». Une véritable révolution, puisque le pantalon apparaissait timidement dans la garde-robe des dames, jusqu’à ce que Tyler Moore porte un pantalon capri dans le Dick Van Dyke Show… Les femmes ont alors commencé à porter des pantalons en dehors de la maison.

Quelques liens…

Voici une sélection de reproductions fidèles des années 40 pour femmes et hommes; la liste n’étant bien sûr pas exhaustive…
Les règles : une taille haute pour mesdames, jambes larges et revers, la plupart des coupes proposant une fermeture boutonnée ou zippée (arrivée plus tard sur le marché) sur les côtés et des poches larges.

1. L’incontournable : Freddies of Pinewood et ses reproductions années 40 et 50
http://www.freddiesofpinewood.co.uk

Freddies of pinewood – £50.00

Freddies of pinewood – £50.00

Freddies of pinewood – £70.00

2. Retrospec’d
http://www.retrospecd.com

Retrospec’d Clothing – $130.00

3. Vivien of Holloway
http://www.vivienofholloway.com

Vivien of holloway – £45.00

4. Lily Scarlet
http://www.lilyscarlet.com

Lily Scarlet – 149.00 €

5. Lady K Loves
http://www.lady-k-loves.com

Lady K loves classic jeans – £45.00

Lady K Loves - Hug Me baby Jeans

Lady K Loves – Hug Me baby Jeans – £65.00

6. Nicole Katherine
http://www.shop.nicolekatherinedesigns.com

Nicole Katherine – $136,00

Nicole Katherine $75,00 au lieu de $105,00

7. Priddy
http://www.priddyfragrancepotteryclothes.co.uk

Priddy Essentials – £55.00

8. Rumble59
http://www.rockabilly-rules.com

Rockabilly Rules / Rumble59 – 119.00 €

Rockabilly Rules / Rumble59 – 119.00 €

9. 20th century fox
http://www.20thcenturyfoxy.com/en/product/1940s-swing-jeans

jeans

1940s Swing Jeans – £52

10. Bernie Dexter
http://berniedexter.com

Bernie Dexter Jeans

Skinny Dungaree – $156

http://www.folievintage.fr/img/hand.png Vous connaissez d’autres liens ? Partagez-les avec nous !

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*