Home / Vintage dollies / Vintage dolly : Lali Jane
laly-jane (1)

Vintage dolly : Lali Jane

Lali Jane, Effeuillage burlesque version Bikini

Rouge à lèvres et vernis à ongles assorti, fleur dans les cheveux et robe classique années cinquante, Lali Jayne, modèle photo rétro et « effeuilleuse burlesque » en devenir, a des étoiles plein les yeux. Alors qu’elle n’exerce que pour sa passion, elle est propulsée sur le devant de la scène, et pas des moindres : elle se produira le 3 octobre au Bikini, au cours d’une soirée « rétro ». Rencontre avec une Betty Boop version 2013.

laly-jane (1)

Comment as-tu commencé votre parcours ?

J’ai toujours aimé la scène… Il y a 10 ans, j’ai déposé un CV au centre régional de la chanson de Béziers, et j’ai été retenue. Après une formation musicale de 6 mois, je suis devenue chanteuse, avec un orchestre, en duo… En collaboration avec une prof de danse, j’ai même monté un spectacle sur la vie de Madonna. C’est resté local, on a fait une tournée dans le sud.

laly-jane (2)

Puis tu es devenue modèle photo ?

J’ai dû faire un break pour me consacrer à ma vie personnelle, notamment à mes enfants, puis j’ai eu envie de reprendre la scène mais cette fois avec des paillettes et des trucs de filles ! Mon projet était de travailler dans le rétro/burlesque. J’ai collaboré avec plusieurs photographes amateurs et professionnels, sur les thèmes années cinquante et pin-up, dans divers cadres, en studios, à la plage, sur des motos (je suis vice-présidente du Harley Club  de Castres). Tom Mc Gregor m’a invitée à participer à un premier grand shooting « La Fureur de Vivre » sur Clermont-Ferrand, j’ai rencontré des gens formidables . J’ai commencé à poster quelques clichés sur Facebook et au bout d’un moment, j’ai eu de plus en plus de contacts. Là ça décolle vraiment !

laly-jane (4)

À propos de « décoller », tu as fait récemment un shooting à l’Aerorétromobile de Revel, le choix d’une amoureuse du rétro ?

Mon grand-père était militaire aviateur, j’ai toujours été fan de ce milieu. J’ai donc été démarcher les responsables, qui m’ont accueillie à bras ouverts : j’ai eu ma propre loge, on m’a prêté une tenue d’aviateur, et j’ai pu poser sur les ailes d’un planeur… C’est un rêve de petite fille qui se réalisait.

laly-jane (3)

Et maintenant ?

Je veux vraiment me consacrer au burlesque. Une amie m’a mis le pied à l’étrier, j’ai fait beaucoup de stages, je m’entraîne chez moi en visionnant des vidéos, bref je m’auto-forme… J’ai la chance d’avoir une expérience scénique déjà çà aide beaucoup. En fait, je vais faire ma première scène d’Effeuillage Burlesque le 3 octobre… au Bikini à Toulouse. J’ai toujours aimé la scène, la musique , la danse, le sport, me donner à fond dans ce que je fait et aller jusqu’au bout des choses !!!  C’est une réelle passion !

laly-jane (5)

Comment envisages-tu ta « reconversion » ?

Continuer à évoluer sur scène, à apprendre des autres qui m’entourent dans ce milieu, un joli projet va prendre forme à partir de la rentrée mais pour l’instant chut… Vous le découvrirez ..:)
Je voudrais partager ma passion aussi avec d’autres femmes, leur apprendre à « s’effeuiller » et à aimer leurs corps tout en s’amusant et à se sentir bien, en animant des ateliers spécialisés à Toulouse, Revel, Castelnaudary, Castres… Il faut faire bouger les esprits…

Toulouse in Bikini – Betty Book Production // Jessie Evans + Billy Hornet + The Taïkonauts + Bettie Page Party + Lady Flore, le 8 octobre au Bikini, entrée 12€.
https://www.facebook.com/LaliJayne

Néné Chérie pour Folie Vintage

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*