Home / Boutiques Vintage & Rétro / Séjour Vintage à Rome
vintage-rome (3)

Séjour Vintage à Rome

Séjour Vintage à Rome
par Bambi Freckles’s

vintage-rome (1)Obnubilés par la culture rétro et vintage, vous envisagez mal l’idée de partir en vacances à l’étranger sans pouvoir continuer à vivre votre passion pendant votre séjour ? Vous ne savez pas où sortir pour voir des revues burlesques autres qu’en France ? Chiner et rapporter du vintage au-delà de nos frontières, oui, mais où ?

Qu’à cela ne tienne, je n’ai pas que joué ma grosse égoïste lors de mes « vacances romaines » et j’ai, quand même, voulu vous faire partager mes bonnes adresses… Appareil photo autour du cou et plan de la ville entre les mains, j’ai joué à fond le jeu de la touriste en vadrouille pour vous. Oui, oui: rien que pour vous… Bon, OK : j’en ai carrément profité en fait !

Laissez vos « Géo Guide » et autres « Guide du routard » dans votre chambre d’hôtel, ils ne vous seront pas d’une grande utilité puisque, pour l’instant, peu vous proposeront des boutiques vintages dans leurs pages shopping (mis-à-part la collection « Cheap & Chic » qui en présente quelques-unes).

vintage-rome (2)

Commencez votre journée vintage près de la Piazza Navona, les rues alentours regorgent de petites boutiques proposant des sacs, chapeaux, vêtements et accessoires. Levez aussi un peu les yeux, le style architectural de ce quartier est typique du début du siècle dernier : les ferronneries Art Nouveau (appelé « Liberty » en Italie) associées à l’esprit rétro de cette affluence de boutiques spécialisées dans le vintage ainsi qu’aux petits restaurants et cafés aux charmes d’antan vous donnent vite l’impression de passer une journée hors du temps. Promenez-vous donc dans la rue Via di Tor Millina et flânez tout autour pour trouver ces boutiques.

vintage-rome (4)

vintage-rome (5)

Autre quartier où trouver ce type de boutique, près du centre antique : Via del Boschetto… vous trouverez du mobilier et des objets insolites dans une petite boutique sans devanture où s’entassent plaques émaillées, téléphones 60’s, chaises et lampes… Prévoyez donc une très grande valise ! Pas très loin, c’est chez « King Size » (https://www.facebook.com/kingsize.vintage), ouvert de 11h à 20h30, que les accros des années 60 à 80 se fourniront en vêtements et accessoires. Juste en face, la boutique « Pulp » propose un choix archi-sélectif de belles pièces.

vintage-rome (6)

Pas très loin, Via dei Serpenti, je suis littéralement tombée amoureuse du « Pifebo » (https://www.facebook.com/pifebo). Tellement amoureuse d’ailleurs, que j’ai ensuite filé tout droit jusqu’à l’une de leur quatre boutiques de la ville : la plus grande, qui se trouve au sud de Rome. A pieds, compter une petite demi-heure depuis celle découverte Via dei Serpenti, mais si vous n’êtes décidément pas sportif le bus 117 vous dépose à 50m.

Mon coup de cœur se situe Via dei Valeri et est ouvert du lundi au samedi de 16h à 20h. Des centaines de mètres-carrés de vêtements pour hommes de femmes de 1900 aux années 80, une salle complète réservée aux sacs, un choix hallucinant de lunettes, chapeaux, robes, vestes, manteaux, chemises, jeans, pantalons, curiosités… Bref un seul reproche : l’affluence de choix justement, de quoi ne plus savoir où donner de la tête… Mais est-ce vraiment un reproche ? Avec en plus, une salle friperie où 1kg=15euros, fouillez : il y a des petites merveilles. Vous ne ressortirez pas de cette caverne d’Ali Baba les mains vides !

vintage-rome(8)

Et si vous séjournez à Rome seulement pendant un week-end, alors profitez des marchés aux puces le dimanche. Le marché Borghetto Flaminio, par exemple : la place se remplit d’objets vintages de 10h à 19h (sauf en août). Le marché le plus grand et le plus connu est le Mercato di Porto Portese, de 6h à 14h, on y trouve de tout. N’oublions pas le plus spécialisé de tous ces marchés vintages : le Micca Market, dans le Micca Club, qui organise tous les dimanches un apéritif avec des stands d’artisanat, de vinyles et de vêtements anciens.

D’autre part, le Micca Club (http://www.miccaclub.com/) est LE lieu où sortir. Ne serait-ce déjà pour l’atypique salle se situant au sous-sol et où les plafonds voutés en pierre vous donneront presque l’impression d’aller boire un verre dans un club clandestin en pleine prohibition. Ajoutez à cela le look atypique des hôtes, les DJs mixant les vieux tubes en mode electro-swing ainsi que les nombreuses soirées à thèmes proposées et ça-y-est: vous-y êtes.

Je leur ai rendu une petite visite un mardi soir, sachant pertinemment que ces soirs-là, c’est stand de maquillage pin-up et cours de burlesque… Gratuits ! C’est donc aux côtés de Sophie-Marie Dibdin, Bluebell Girl au Lido et chanteuse, que j’ai assisté à un cours de cabaret parisien. Au programme : French Cancan. Les élèves, toutes volontaires, ont levé la jambe, certaines tentant même un grand écart dans la bonne humeur. A ensuite suivi un petit tour de chant de Sophie-Marie, interprétant des titres rétros de Marylin Monroe et Peggy Lee, accompagnée au piano.

Le Micca Club propose également des apéro-swing, des shows burlesques, etc… C’est le seul club de ce type dans la capitale italienne, alors ne vous en privez pas.

vintage-rome (7)

Un article de Bambi Freckles’s pour Folie Vintage
https://www.facebook.com/BambiFreckles

Be Sociable, Share!