Home / Musique / It’s party time so let’s dance !
lamaison

It’s party time so let’s dance !

Salut la compagnie !

Aujourd’hui je viens vous parler des RECORD HOP, vous savez ce sont ses soirées où on vient bopper, rock’n’roller, stroller entre amis et passionnés. Et attention les DJ’s ne nous font pas bouger avec des CD’s ou des ordinateurs mais bien avec de belles platines et de bons vieux vinyles !

Eh oui car il faut bien le dire, la musique est un des domaines les plus importants pour moi, peut être parce que j’ai découvert ce beau milieu à travers elle… Certes les fringues c’est super, les meubles fabuleux, les belles bagnoles sublimes, mais c’est de la musique que découle toute cette culture rock’n’roll…

Sur Paris, au moins une fois par mois nous avons la possibilité d’aller danser, découvrir de nouveaux morceaux, nous cultiver toujours d’avantage avec un plaisir incomparable… C’est pourquoi je tiens a remercier tout les Dj’s qui nous font transpirer jusqu’au petit matin !

lamaison

J’adore m’habiller le vendredi ou le samedi soir, enfiler une robe et des ballerines ou un beau  jeans Freddies of Pinewood et une paire de bottes à l’idée d’aller danser pendant des heures. Le bar parisien « GUDULE » aujourd’hui renommé « LA MAISON » est un des endroits à fréquenter pour écouter de bonnes galettes par des DJ’s dont le plaisir est de voir bopper tout le monde avec acharnement.

On entre dans le bar, on voit quelques Rocky qui se commandent une bière et après avoir descendu quelques marches on se retrouve dans une grande cave en pierre légèrement obscure. C’est peut être ce qui me plait dans ce lieu, le côté légèrement clandestin de l’évènement. Parce qu’après tout, le blues, le rock’n’roll avant de se jouer sur des scènes, se jouait dans des lieux comme celui-là. Avec des chansons qui ont pour paroles « Tu n’a pas a pas besoin de bouger tes lèvres, bouge tes hanches,  bébé ». HUM’ ça devait en choquer plus d’un dans l’Amérique puritaine !

Ce sentiment de liberté que vous ressentez jusqu’au tripes, cette frénésie qui vous entraine ou plus rien ne compte au première note d’un « Boogie Chillun » de Slim Harpo, ou du « DO,DO,DO » du jeune Ronnie Dawson… Je pense que si votre cœur ne s’emballe pas et bien vous n’êtes pas fait pour ça et vous passez à coter de sacrées sensations.

bop

Vous ne savez pas danser et alors ? Vous apprendrez bien vite si vous aimez !

Voila j’espère que mon message est passé et que de nouvelles vocations de DJ’s vont naître chez certains. Il faut que ce genre de soirées se développe partout en France, j’aimerais vraiment que chacun puisse ressentir ce même plaisir ! Alors retrouvez-nous au plus vite (voir les 2 flyers qui accompagnent l’article)

 wax

A vos platines, enfilez une petite paire de ballerines pour Mesdames et  des converses pour Messieurs et en route !

PS : ne s’arrête que lorsqu’on ne peut plus poser le pied par terre…

LET’S BOP NOW !

Manon Schvent pour Folie Vintage

manon

Crédit photo : Misteratomic

Be Sociable, Share!