Home / Interview / To be vintage or not to be…
62

To be vintage or not to be…

En vue de la convention BE VINTAGE qui aura lieu du 16 au 18 Novembre 2012 à Spa (Belgique), Valérie répond à quelques questions pour Folie Vintage…
Lire l’article sur l’événement

 

 

Quelle est votre définition du vintage ?

Le style « Vintage » est bien plus qu’un phénomène de mode… C’est plutôt un « art de vivre ».
Un bouleversement économique, social, philosophique et éthique qui passionne même les plus « réticents »… Car vivre « Vintage », c’est pouvoir personnaliser son quotidien, être surpris(e) par de belles découvertes… Fonctionner au coup de cœur plutôt que de se « conformer » à la standardisation…

De plus en plus d’universitaires traitent du phénomène Vintage… Personnellement, j’ai toujours préféré m’attacher aux accessoires (bijoux, sacs, vêtements ayant une histoire…). Je ne me suis rendue compte que sur le tard qu’il s’agissait d’un « phénomène ».

Parlez-nous de votre parcours…

Au départ, j’ai une expérience professionnelle de coordinatrice de projets internationaux (via institutions européennes et accueils protocolaires en Belgique), mais aussi à l’étranger (Luxembourg, Rome et Milan). J’ai 37 ans et je suis une collectionneuse passionnée d’accessoires de mode et déco, avec une forte tendance portée vers le sauvetage de pièces délicates voir même fragiles, rares ou improbables… Je ne porte pas de total look « Vintage » au quotidien, mais j’ai l’habitude d’accessoiriser mes tenues avec l’une ou l’autre pièce que j’affectionne… Mon goût pour les belles matières (tissus, cuirs, et autres matériaux délicats comme écailles, nacres et ivoires…) m’a toujours porté vers le sens de la préservation des pièces collectionnées. Après avoir suivi un parcours universitaire un Histoire de l’Art, je me suis formée via des cours du soir, aux techniques de conservation et de restauration d’œuvres d’Art. (Peintures et ensuite Mobilier ancien). Travaillant en journée à la mise en œuvre et à l’accueil d’événements internationaux, je rêvais depuis longtemps de concilier mon expérience professionnelle à ma passion pour tous les trésors du quotidien qui ont un cachet particulier, un aspect « intemporel ». A présent, c’est chose faite…

Pouvez-vous nous présenter la convention vintage « BE VINTAGE » ?

Pour aborder le sujet, trop vaste que pour être résumé en quelques lignes, Be Vintage (Vintage Convention) donnera la part belle aux professionnels du secteur, leur permettant d’échanger avec quelques spécialistes (chercheurs universitaires ayant traité du sujet ainsi que journalistes et bloggeurs), lors d’une avant-première, moment privilégié en début d’événement pour se rencontrer entre spécialistes, autour d’un verre de l’amitié)
Cela se passera Pouhon Pierre-Le-Grand, Spa (Belgique), à 100 m du casino de Spa, en plein centre-ville (impossible de le louper…). Voici les horaires:

Vendredi 16 novembre de 11h à 17 h00 : Avant-première réservée à la presse et aux professionnels (sur invitations préalables via : bevintage@live.com)
De 17h00 à 22h00: Nocturne ouverte au public
Samedi 17 & Dimanche 17 novembre: Ouverture au public de 11h à 18 h00.

Conférenciers ou Exposants peuvent obtenir toutes les infos en vue de participer à l’événement ; il leur suffit de me contacter, car les places sont limitées vu le caractère propre au bâtiment classé… Ce sera donc une bonne occasion de réunir experts, journalistes et passionnés en un même lieu…

Je négocie un programme d’activités au choix durant les trois jours (comme accès aux thermes et parcours en vespas en fin de journée). De nombreux thèmes seront abordés (comme la stérilisation des accessoires de mode, pour prolonger leur état dans le temps…). Prochainement, je vais remettre un dossier de presse à la RTBF (Télé belge) afin de parler du sujet.

Quelle est la philosophie de Be Vintage ?

Le projet de la VINTAGE CONVENTION « BE VINTAGE » est né d’un constat : pour tous ceux qui cherchent à acquérir de beaux objets ayant une histoire, se retrouver face à un panel de fournisseurs peu scrupuleux, offrant un choix d’objets de qualité fort fluctuante, est décevant…
Ce n’est pas si évident à lancer ; pas pour les visiteurs, mais simplement pour faire accepter à ceux qui profitent de l’effet « mode », présentant parfois n’importe quoi en terme d’accessoires de très mauvaise qualité qui, une fois étiquetés « Vintage » se vendent à prix d’or… La peur vient de ceux /celles qui ne jouent pas le jeu, profitant de l’engouement collectif…  D’autres, au contraire, voient l’initiative comme un plus…!
Si l’on regarde de plus près ce qui se passe dans beaucoup de pays, de la Suède à l’Italie, on constate que les rassemblements « pros » créent des synergies et provoquent de belles évolutions réciproques…

Workshops, Conventions, même certains blogs d’amateurs éclairés sont propices aux échanges, pour mieux apprendre sur nos passions respectives… Il y a autant de « Vintage » que de goûts différents tournés… vers l’authenticité…! Cela correspond d’ailleurs au slogan de Spa: … « Authenti’city » !  Donc, la philosophie serait de ne pas hésiter à se faire connaître, si nos perspectives sont louables et vraies…
On aura tous et toutes à y gagner… A ce propos, Folie Vintage est sur la bonne voie…sans hésitation !

Certaines grandes enseignes nous proposent de plus en plus du « Vintage » made in China since 2012… Tandis que d’autres « astucieu(ses)x, nous refourguent sans scrupules de la fripe d’il y a deux ans sous étiquette « Vintage » plutôt qu’ « USED »… Sans oublier la « contrefaçon » défraîchie qui semble plaire aux plus novices « frimeurs » qui fort satisfaits de leurs acquisitions en redemanderaient… Finalement, quand ce n’est pas plus cher que la version « grande distribution » pourquoi hésiter ?…

Bref, pour refaire le point entre passionnés, et experts en accessoires authentiques ou férus d’histoire du costume… J’ai lancé cette initiative, permettant aux acteurs majeurs du secteur, qui ont envie d’avancer vers une saine progression, de se réunir en un lieu d’exception, ayant vu passer les personnages les plus célèbres de l’histoire de têtes couronnées aux plus grands personnages de l’histoire (Victor Hugo, Gretry, Casanova… ont séjourné à SPA, qui durant plusieurs siècles, a été une plaque-tournante dans la diffusion de nombreuses modes…)

La Convention aura lieu dans la ville de SPA, et plus particulièrement au Pouhon Pierre-Le-Grand. Pourquoi avoir choisi cet endroit ?

Parce qu’il s’agit d’un écrin au passé remarquable, situé à un croisement géographique majeur pour favoriser les rencontres internationales A 1h15 de Luxembourg, 1h30 de Bruxelles, 3h20 de Paris, 40 min de Maastricht (Pays-Bas) et 30 min d’Aachen (Allemagne). Les activités de détente visant à satisfaire les préférences les plus exigeantes font légion… Avec ses thermes, son casino et ses 7 sources fréquentées par les plus grands, du Tsar Pierre-Le-Grand à la Princesse d’Orléans… Le lieu inspire à la flânerie et à la détente… De plus, sa proximité avec le circuit de Spa-Francorchamps, considéré par beaucoup, comme étant le plus beau circuit du monde, attire plusieurs fois par an de nombreux touristes esthètes et passionnés..! Pour beaucoup, passer déjà toute la semaine en ville pour se retrouver dans le chaos citadin en week-end n’est pas des plus réjouissants… La Vintage Convention sera donc une parenthèse propice à la détente et au bonheur de dévoiler ou découvrir de belles surprises de qualité « Vintage ». Toutes les initiatives tournant autour de cet ordre-là seront les bienvenues. Du maquillage, aux modes de déplacement, du bijou au plus petit « Bibi », de la petite robe nous collant comme « un gant » aux revues Retro, témoignages d’un passé que l’on croyait révolu, mais qui revient en force… Le choix sera vaste au niveau du potentiel de découvertes, aussi bien pour la variété d’exposants que pour le grand public.

Autre mission de BE VINTAGE : Le « décloisonnement » des genres et des spécialités… L’important, étant la motivation et la sincérité apportées dans chaque projet. Le mot d’ordre sera donc pour l’occasion, de se montrer sous son domaine d’expertise, sans juger l’autre de manière envieuse, prenant toujours en compte qu’il n’existe pas un seul style « Vintage », mais autant de versions que d’interprétations possibles…! Que l’on se situe dans la catégorie des fashionistas, des nostalgiques, curieux, ou des esthètes en quête de pièces rares… Le mot d’ordre sera l’Authenticité !

Le Pouhon Pierre-Le-Grand, bâtiment du 19e siècle classé qui renferme une des sources les plus importantes de la ville de Spa. Elle aurait permis de soigner le Tsar Pierre-Le-Grand en personne, ainsi que de nombreux autres personnages célèbres… Il s’agit d’un bâtiment-monument, ayant subi plus de six années de restauration pour être inauguré dans sa version sublimée, en juin dernier.
J’ai choisi ce lieu pour servir d’écrin à l’exposition de pièces d’exception… De nombreux touristes étrangers le découvriront pour la première fois dans sa version rénovée, la semaine prochaine, à l’occasion du Grand Prix de Formule 1, se déroulant à Francorchamps, commune voisine de Spa.


Plus d’infos sur Pouhon Pierre-le-Grand : http://www.rtbf.be/info/regions/detail_spa-inauguration-du-nouveau-pouhon-pierre-le-grand?id=7791889

Pour terminer, Valérie nous donne quelques conseils pour préserver un sac ou une paire de gants de peau poussiéreux, défraîchis ou moisis…

Cinq techniques au choix (après nettoyage qui fera l’objet d’autres solutions, au cas par cas)…

1. Par la chaleur (usage domestique)
2. Par la vapeur (usage domestique)
3. Par stérilisateur (usage professionnel), soit à température élevée, soit à rayons UV.
Le principe : Tube émettant des rayons UV germicides, transformant l’oxygène en ozone, détruisant ainsi les bactéries par OXYDATION. L’usage du rayonnement UV n’étant plus à démontrer…
4. Par armoire de désinfection (usage professionnel). Désinfection à l’ozone directement, selon le même principe que le précédent
5. Par l’oxyde d’éthylène (en dernier recours!). Cela concerne les accessoires impossibles à stériliser par techniques précédentes avec un puissant solvant des graisses et des huiles. Attention, risques d’explosion quand il est utilisé en forte concentration !

Passionnée, Valérie pourrait nous en parler davantage, du vintage, comme notamment « Comment dater une paire de lunettes Vintage ? » ou « Existe-t-il des sites spécialisés classant les styles par décennies ? », etc.

N’hésitez pas à lui demander plus d’informations et à poser vos questions en laissant en commentaire ci-dessous.

Plus d’infos :
https://www.facebook.com/valerie.bevintage
http://www.villedespa.be

http://www.spa-info.be

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*