Home / Burlesque/Cabaret / « Paris ma jolie »

« Paris ma jolie »

Inspirée par la poésie et le théâtre Shakespearien, ses images flirtent avec la lascivité d’un odalisque à la Man Ray, font revivre l’âme éternelle des années folles des clichés d’Alfred Cheney Johnston et dialogue avec l’univers de la mode et de la couture.
Ces poses, ces muses à la peau irisée au regard fascinant et figé relèvent d’une fantasmagorie à la Ionesco, univers mystique où la femme érigée en temple voue ses mirages et ses fantasmes.

Déesses, amazones des temps modernes aux allures de divinités classiques hors du temps.
Elle commence à exposer son travail à l’âge de 16 ans à Paris, lors d’un collectif, en invitée au Festival de Courts Métrages « l’Inconnu Festival ».
Elle réalise sa première exposition en solitaire à l’âge de 20 ans, à la galerie d’art du Lycée Chanzy, à Charleville-Mézières et prend son envol, quelques mois plus tard, en exposant son projet « Paris, ma jolie » au sein du prestigieux Bastille Design center, à Paris.

Dynamique et initiée au milieu de la communication, elle gère les premiers plans de communication de ses événements, allant de la réalisation de la charte graphique jusqu’à la rédaction de ses communiqués de presse, tout en gérant, avec une énergie débordante, ses méthodes de financement.
En 2012, c’est la consécration de « Paris, ma jolie », elle réalise la grande première de son projet en réalisant une soirée de remerciements à ses mécènes dans un écrin de maison de Champagne à Reims – elle délivre la thématique et la poétique de son projet à travers un voyage surprise d’un spectacle burlesque de plus d’1H30 à ses invités…
En mai, elle accroche dans l’éternel et le mythique Moulin Rouge de Paris, un rêve d’enfance, enfin exaucé avec succès !
Son chemin effectué en quelques mois lui ouvre les portes du Bouillon Racine et du Pharamond, jusqu’en septembre prochain.

L’exposition est accrochée et présentée depuis le 7 juin au sein de l’incroyable établissement « Le Bouillon Racine » à Paris, dans le 6ème ainsi que dans les salons privés du « Pharamond » dans le 1er, jusque septembre prochain.

« Paris, ma jolie » se verra très prochainement édité dans une maison parisienne et des projets d’expositions se dessinent à l’international : vous pouvez contribuer à l’évolution de ce superbe projet en cliquant sur ce lien : http://fr.ulule.com/pmj-international

Plus d’infos sur http://www.justinemaillard.com
contact@justinemaillard.com
+33 (0)665 250 607

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*