Home / Burlesque/Cabaret / Interview : Miss Anne Thropy
missannethropy2

Interview : Miss Anne Thropy

Merci à Anne Minnelli aka Miss Anne Thropy, performeuse burlesque, d’avoir accepté de répondre à mes questions.

F.V : Tu es performeuse burlesque depuis 2005, peux-tu nous parler de tes débuts et comment en es-tu arrivée à cette activité ?

M.A.T : Je suis arrivée au Burlesque par hasard. J’ai découvert la troupe du Velvet Hammer via un documentaire, ce qui m’a donné envie d’essayer. J’avais toujours été passionnée de music hall et de cabaret, donc je me suis dit « pourquoi pas ? ». J’ai rejoint un troupe (que j’ai vite quittée), puis j’ai monté la mienne, Burlesque Boulevard, en 2007. Après deux ans ensemble, nous avons toutes pris des chemins différents, et j’ai ensuite continué en solo.

F.V : Quelles sont tes sources d’inspiration ?

M.A.T : Je peux être inspirée par n’importe quoi. Une musique, une couleur, un fruit, vraiment n’importe quoi !

F.V :  Tu vis entre Paris et Bruxelles, n’est-ce pas ?

M.A.T : Je suis parisienne habitant à Bruxelles, donc par la force des choses je suis souvent amenée à faire la navette – je travaille néanmoins de moins en moins à Paris et de plus en plus en Belgique !

F.V :  Réalises–tu également des shows à l’étranger ? Si oui, as-tu remarqué une différence de perception du public pour ton art ?

M.A.T : Je travaille essentiellement à l’étranger, principalement en Suisse, Finlande/Suède, Angleterre… Tous les publics sont différents : les Finlandais, par exemple, sont fantastiques, et sortent leurs plus belles tenues pour l’occasion – les Parisiens, blasés, sont plus difficiles à convaincre… Comme on dit, « nul n’est prophète en son pays » !

F.V : Où déniches-tu tes costumes ?

M.A.T : Mes costumes sont un savant mélange de pièces que je fais moi-même et de pièces que mes stylistes me confectionnent. Quoi qu’il en soit, mis à part les chaussures, tout est fait sur mesure. Pour moi il est primordial d’accorder une grande importance au costume – j’ai donc une petite équipe de corsetiers, modistes et stylistes qui travaille pour moi.

F.V : As-tu des boutiques préférées pour alimenter ta garde robe ?

M.A.T : Non, pour la simple raison que je n’achète rien en boutique. Je porte quasiment exclusivement du vintage, donc c’est plutôt dans les Puces et sur le net que je déniche mes pièces.

F.V : Comment réalises-tu tes shows ?

M.A.T : Je n’ai pas de formule magique – en général, je pars d’une musique (c’est le plus simple). Mais je peux aussi partir d’une idée, et ensuite passer des mois à trouver LA musique qui correspond (clin d’œil à ma collègue Lada Redstar, dont c’est la spécialité !). Ensuite, je teste le numéro pendant quelque temps histoire de voir si tout fonctionne comme je le souhaite, et quand je suis convaincue, j’attaque le costume définitif. Comme j’ai des idées en permanence, il faut toujours faire le tri, ce qui n’est pas forcément évident ! J’ai d’ailleurs pas mal de numéros en stand by, qui attendent des améliorations :)

F.V : Avec quelle personnalité rêves-tu de collaborer ?

M.A.T : Sans hésiter, Neil Patrick Harris !! Je rêve de créer un spectacle avec lui, à Broadway… On peut rêver 😉

F.V : Peux-tu nous parler de tes futurs projets ? Et des projets que tu rêverais de réaliser ?

M.A.T : Alors, dans l’ordre : le 6 octobre, je vais participer avec mes collègues Charly Voodoo, Emilie Olala, Loulou D’Vil et Lada Redstar au Binic Burlesque Festival, organisée à l’occasion du mois du dépistage du cancer du sein – cela me tient particulièrement à cœur, car le Burlesque est un bon moyen pour les femmes qui se battent contre cette maladie à retrouver leur féminité.
J’ai également l’honneur de faire partie du French Burlesque Show avec mes collègues Jasmine Vegas, Louise DeVille, Francky O’Right et Sylvie Boutet, avec qui nous travaillons pour une série de shows à Paris pour l’hiver prochain.
Je suis aussi la marraine du projet photographique « Paris ma Jolie » de Justine Maillard, qui met en scène des effeuilleuses et des monuments parisiens – toute une série d’expos et de shows sont en préparation (en ce moment à Paris au Bouillon Racine).
Pour finir, tout un tas de shows Olala Party organisés par ma collègue Emilie Olala, des festivals, et d’autres projets top secrets 😉

F.V : Je crois savoir que tu as d’autres activités à part l’effeuillage burlesque, peux-tu nous en parler ?

M.A.T : En effet ! Même si l’effeuillage est mon activité principale, je suis également passionnée de chapeaux, et suis en train de préparer une collection d’inspiration rétro pour la rentrée.

F.V : Comment s’organise une journée chez Miss AnneThropy ?

M.A.T : Il n’y a pas de journée type chez Miss Anne Thropy ! J’organise mon temps entre shows, répétitions, shoots photos, concerts, valises, costumes à faire, et le reste… :)

F.V : As-tu des hobbies ? D’autres passions ?

M.A.T : Je n’ai pas vraiment le temps d’avoir des passe-temps, car toutes mes activités se rapportent à mon métier – c’est l’avantage de vivre de sa passion.

F.V : Que penses-tu du site Folie Vintage ?

M.A.T : J’adore le site, c’est vraiment une mine d’informations pour les fans de vintage comme moi ! Et je vous remercie pour cette interview.

F.V : As-tu un conseil à donner aux filles qui souhaitent se lancer dans l’effeuillage burlesque ?

M.A.T : Documentez vous, ne plagiez pas les artistes confirmées ! Investissez dans votre art, restez humble et polie avec tout le monde.
N’hésitez pas à chercher un « mentor », qui pourra vous aider à vous lancer dans le milieu avec des conseils avisés. Et surtout, vivez votre passion à fond !

MISS ANNE THROPY
Facebook : www.facebook.com/pages/Miss-Anne-Thropy/113224232026914
Site internet : www.missannethropy.com

Crédits photos : Evellin Gaelle

Be Sociable, Share!

One comment

  1. Haaaa Miss Anne Thropy !
    J’adore cette jeune femme, elle est extra !
    J’ai eu la chance d’assister à une de ses performance et c’était juste magnifique !
    Elle est très accessible et adorable avec tout le monde.
    C’est un vrai bonheur de rencontrer des gens comme elle.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*