Home / Beauté / Mademoiselle Coiffe : coiffures rétro à gogo
mademoiselle-coiffe-atelier

Mademoiselle Coiffe : coiffures rétro à gogo

Basée à Aix en Provence, Sarah a développé un amour inconditionnel pour le style rétro et a fait de la coiffure son métier. En plus de proposer ses prestations de coiffure classique à domicile avec son entreprise, Mademoiselle Coiffe, elle dispense des ateliers de coiffure rétro et s’engage autant qu’elle le peut dans des événements qu’elle aime et au travers desquels elle peut partager sa passion.

Illustration François Amoretti

Après une maîtrise en arts plastiques, Sarah s’est reconvertie sur le tard. Elle a fait l’école Pluralis à Marseille pendant qu’elle travaillait au salon Nicolas Meriaux à Aix en Provence. Ensuite, elle a étudié pour l’obtention de son brevet professionnel au centre de formation des apprentis à Aix en Provence tout en travaillant au salon Space InvHEADer dans la même ville. Son goût pour le rétro, elle le doit beaucoup à son patron qui présentait un parcours de 18 ans chez Dessange. Il l’a notamment formée aux diverses techniques de chignons et autres techniques de coiffure rétro. Dès qu’elle n’avait rien à faire, avoue-t-elle, elle montait des chignons !

Mademoiselle Coiffe, relooking pin up
Photo Magalie Tarasco

Mademoiselle Coiffe a vu le jour en 2009. Ses prestations : des coiffures à domicile tous styles. Parmi sa clientèle, Sarah côtoie des femmes actives qui aiment le style rétro mais ne l’ont pas forcément adopté. Elle donne alors des conseils de coiffure et les aide ainsi à se faire belles et à se sentir plus féminines. Une grosse part de son activité aussi, surtout en saison, ce sont les mariages auxquels elle consacre tous ses samedis.

Mademoiselle Coiffe, atelier coiffure rétro

Sarah dispense des ateliers de coiffure dans plusieurs cadres, ceux qu’elles organisent elle-même avec Neo Retro, et d’autres où elle participe comme avec Zaza Poppin et son association La Charmille (Montpellier). Vous la croiserez aussi dans beaucoup d’événements swing et des stages de danse un peu partout en France puisqu’elle est passionnée de lindy hop et de musique swing. Elle adapte ses prestations en fonction de sa clientèle : quand les pin up optent pour les victory rolls, les danseuses de swing doivent évoluer sur le dancefloor avec des coiffures qui tiennent !

Mademoiselle Coiffe, préparation d’une mariée

Prochainement… Retrouvez Mademoiselle Coiffe :

http://www.folievintage.fr/img/hand.pngAtelier Création de cache tétons à Aix en Provence, le 8 décembre 2012, animé par Lily Grace Cabotine. Apéritif de Noël avec Neo Retro Agency.

http://www.folievintage.fr/img/hand.pngStage burlesque à Aix en Provence, le 2 février 2013 avec Zaza Poppin & Neo Retro Agency.

http://www.folievintage.fr/img/hand.pngAtelier de coiffure spécial crans à Aix en Provence, le 2 mars 2013 avec Neo Retro Agency.

http://www.folievintage.fr/img/hand.pngAtelier de coiffure spécial crans à Montpellier, le 26 janvier 2013 avec l’association La Charmille.

Les astuces beauté de Mademoiselle Coiffe

Pour toutes les coiffures rétros, notamment les victory rolls et les coques, la règle d’or : ne pas hésiter à crêper les cheveux pour qu’ils tiennent, et avec les bons outils ! Une brosse à chignon est l’idéal. Il s’agit d’une petite brosse qui va aider à crêper énormément et sans emmêler les cheveux. S’entraîner à crêper ses cheveux, c’est la clé de la réussite pour avoir une jolie coiffure rétro !

Ne pas hésiter à utiliser de la laque. Un exemple ci-dessous avec la mise en forme des boucles à l’aide d’un fer à lisser, quand on n’a pas forcément le temps et les moyens de faire une mise en pli ! On ne parle pas ici d’un fer à friser, mais bien d’une bonne paire de plaques à lisser et pas trop large. Il s’agit d’une technique parmi tant d’autres, mais elle est pratique et à la portée de toutes.

Mademoiselle Coiffe, les boucles au fer à lisser

Comment faire ?     
Pour les boucles, prendre une mèche, mettre les plaques à la base et les faire tourner sur la mèche de cheveux tout doucement. Le principe, c’est comme avec du bolduc, finalement !
Une fois la bouche formée, l’enrouler et l’accrocher à la base avec une pince plate et laisser refroidir le plus longtemps possible (c’est ce qu’on appelle les « boucles sur champs »). Laquer à chaque étape de la coiffure. Cette technique est la plus facile ; avec un fer à boucler, la boucle sera beaucoup plus marquée.
Les autres techniques : dormir avec des bigoudis ou avec des morceaux de tissus ! Quant aux bigoudis chauffants, c’est bien pour tous les jours quand on n’a pas trop le temps, mais Sarah avoue que çà ne tient pas beaucoup !

Autre conseil : ne pas hésiter à avoir un cheveu propre de la veille et pas du matin même. Et laquer les boucles, toujours !

Les Victory Rolls

Le mot de la fin…

Pour Sarah, on peut aussi bien avoir un style légèrement rétro, la coiffure donnant toujours un plus, qu’un style hyper recherché jusqu’à la pointe du vintage… Dans les deux cas, il faut se retrouver par rapport à sa personnalité !

Liens

http://mllecoiffe.canalblog.com
https://www.facebook.com/pages/Mademoiselle-coiffe/190878448323
http://neoretroagency.com
http://lacharmille-burlesque.fr

Be Sociable, Share!