Home / Beauté / Années folles : les crans
Ginger-Rogers

Années folles : les crans

 

Coiffures années folles : les crans
Par Foxy

Marcel waves & finger waves.

Les années folles couvrent une décennie allant de 1920 à 1929, date du crash de Wall Street qui met fin à cette période d’insouciance.
La France de ces années là est influencée par de nombreuses pratiques culturelles, intellectuelles et sportives apportées de l’étranger par les alliés.
Paris et ses quartiers de Montparnasse et de Montmartre devient sans conteste la capitale des arts.
Proust et André Gide, Maurice Chevalier, Mistinguett, Joséphine Baker, Kiki de Montparnasse , Louise Brooks et tant d’autres sont à l’origine de ces divers courants.

Pour les femmes, l’heure est à l’émancipation.
Naissent ainsi « les Garçonnes », dont l’expression est devenue populaire avec le succès du roman de Victor Margueritte, « La garçonne », paru en 1922.
La garçonne est une femme indépendante, active et autonome. Elle affiche des mœurs libérées, son homosexualité et/ou sa bisexualité et ose vivre en union libre.
Coco Chanel est l’instigatrice du look qui convient à ce style de vie.
Pour se revendiquer l’égale de l’homme, la silhouette devient androgyne, les cheveux se portent courts et font même l’objet d’une chanson de Dréan en 1924: « Elle s’était fait couper les cheveux ».
Coupe au carré à ras des oreilles, le cou et la nuque dégagés mettent en valeur les bijoux.

Ginger Rogers

Ginger Rogers

 

Cheveux raides ou crantés, question de goût…

Au début du siècle, un coiffeur Français, Marcel Grateau, invente le premier fer à friser. Les essais sont difficiles, ne pouvant pas régler la température lorsque le fer est trop froid les crans ne tiennent pas longtemps, trop chaud il brûle les cheveux.
On utilise donc la technique des doigts « finger waves » qui consiste à créer un mouvement de vagues sur cheveux humides que l’on fixe à l’aide de pinces en attendant qu’ils sèchent.
Lorsque Marcel Grateau met au point son appareil avec un régulateur, c’est en coiffant une actrice populaire, Jane Hading, que lui viennent succès et célébrité.
Dès lors, on donnera à cette coiffure au carré cranté le nom de « Marcel waves ».

Par la suite, un coiffeur Polonais, Antek Cierplikowski surnommé Antoine, créera la première permanente, ce qui permettra aux femmes d’obtenir une plus longue tenue de leur coiffage.
Un jeune Français du nom d’Alexandre sera son apprenti et deviendra le célèbre coiffeur de nombreuses stars du cinéma.
De nos jours Alexandre propose des stages adressés aux professionnels de la coiffure pour apprendre les diverses techniques de crantage. http://www.alexandredeparis.fr/

Marcel/finger waves : tutoriel ancien en anglais

 Tutoriel vidéo (en anglais)

Autre version, sur cheveux longs

N’hésitez pas à poser vos questions à Foxy et à laisser des commentaires et partager vos liens sur les crans années 20/30

Be Sociable, Share!

One comment

  1. Bonsoir,

    C’est un article super complet car les crans c’est pas du gâteau !
    Merci pour ces documents

    Arlette V.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*