Home / Art / Mimmo Rotella : fascination Marylin
rotella-mimmo-marilyn-ii-4703282

Mimmo Rotella : fascination Marylin

Huile et collage sur toile

Dès 1953, Mimmo Rotella (1918-2006) pratique le « double décollage », qui consiste à détacher une affiche dans la rue, puis à la recoller sur une toile avant de la lacérer. Le peintre italien, qui rejoint officiellement le courant du « Nouveau Réalisme » en 1961, a souvent recours à l’imagerie cinématographique. Il partage avec Andy Warhol une véritable fascination pour Marilyn Monroe (1926-1962). Ces artistes des années 1960 retravaillent avec passion l’image démultipliée de celle qui incarne l’extrême modernité et la sensualité débordante d’un star system à son zénith. Pour La Storia del cinema, Rotella utilise une photographie de Philippe Halsman (1906-1979) ci-dessus, issue d’une série pour le magazine Life. Comme à d’autres de ses modèles, le photographe demande à la star de sauter en l’air pour immortaliser ses traits.

Les éraflures semblent alors tenter de dénuder ce corps tant désiré, tant exhibé et qui ne cesse de se dérober. À mi-chemin entre Marie et Vénus, la Marilyn de Rotella est une idole, toujours ranimée par le désir du spectateur.

Mimmo Rotella, NY 2000 par Sandrine Mons

Mimmo Rotella, NY 2000 par Sandrine Mons

 

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*