Home / Années 40 / Week-end au Havre – 2ème partie
IMG_8412

Week-end au Havre – 2ème partie

Cet article est la seconde partie de notre escapade au Havre, dont vous retrouverez la première partie ici.
Cette fois-ci, rendez-vous à la Maison du Patrimoine – Atelier Perret, un service de la Ville. (La ville a son label « Ville et Pays d’Art et d’Histoire » comme de nombreuses villes en France).

La Maison du Patrimoine propose toute l’année des visites de la ville sur des thèmes particuliers notamment en lien avec l’architecture mais également un espace d’expositions et la visite de l’appartement témoin Perret.

Pour retrouver toutes les programmations des visites de l’Atelier : www.lehavre.fr/node/35259 (document en PDF)

Jusqu’à la fin de l’année, il y a la possibilité de voir (gratuitement) l’exposition intitulée « Auguste Perret & René Gabriel, deux créateurs pour un logement ». Une partie d’appartement est reconstituée avec des meubles d’époque, et divers documents pour comprendre l’appartement dans l’après guerre et son aménagement.

IMG_8412

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Venons-en maintenant à la visite (guidée) de l’appartement témoin Perret.

La ville a acheté un appartement d’une centaine de mètres carrés il y a quelques années dans l’hyper-centre et qui fait partie des ISAI (rappelez-vous, immeuble sans affectation individuelle). Dans la première partie de ce week-end (ICI), nous vous disions que l’idée à la reconstruction d’après guerre, c’était de rebâtir vite et à moindre coût (d’où l’utilisation massive du béton armé, matériau « cher » si on peut dire à Auguste Perret, qu’il s’ingénie à magnifier) mais il n’était pas non plus question de faire n’importe quoi ! Ainsi lors de la visite de l’appartement qui a totalement été meublé d’époque dans les moindres détails, nous apprenons par exemple que les pièces de vie sont exposées à la rue alors que les pièces où l’on dort sont plutôt du côté cour intérieure et exposées dans la mesure du possible vers le soleil, élément important au bien être. L’appartement devient fonctionnel : les pièces sont modulables, les chambres deviennent des endroits où les enfants passent du temps : ils jouent, ils travaillent, ils dorment alors qu’avant guerre, le salon était la pièce où tout se passait. On y trouve des armoires murales pour éviter de s’encombrer avec des armoires qui prennent de la place. Quant à la cuisine, elle est ouverte sur le living room : avant la cuisine où la femme s’activait était un lieu qu’il ne fallait pas montrer. N’oublions pas que le rôle de la femme est en train de changer, elle a pris des responsabilités.

SONY DSC

En visitant, il ne faut pas oublier que la période n’est pas encore propice aux styles américains ou scandinaves (il n’est pas vraiment question de formica ici). Les meubles sont fonctionnels et sont souvent des trois en un comme les sièges pour enfants qui les accompagnent pendant plusieurs années, les lits qui avant étaient jumeaux deviennent gigognes pour gagner en espace…

Comme l’explique le guide, les pièces sont meublées par les créateurs de modèles en série comme René Gabriel ou Marcel Gascoin choisis par l’équipe Perret (qui avait donc été constituée pour rebâtir le centre ville, une vingtaine de personnes environ).

SONY DSC

Une visite passionnante qui permet de se rendre compte comment la plupart de nos parents ou grands-parents ont vécu cette nouvelle période de leur vie, sur la voie du modernisme, du confort et de la société de consommation.

Visite de l’appartement témoin Perret toute l’année les mercredis, samedis et dimanches à 14h, 15h, 16h et 17h et le lundi, le mardi, le jeudi et le vendredi à 14h de juin à septembre. Tarif : 5€

Renseignements au Service Ville d’Art et d’Histoire / UNESCO – 181 rue de Paris – tél : 02.35.22.31.22 ou e-mail : villeart@lehavre.fr

Un grand merci à la personne présente à la Maison du Patrimoine – Atelier Perret le jour de ma venue pour son accueil et sa disponibilité ainsi qu’à notre guide pour les précieuses explications !

Egalement à nouveau merci au Service Presse de l’Office de Tourisme du Havre pour les documents qui ont permis l’élaboration de nos articles sur Le Havre

Vous pouvez retrouver la première partie de notre week-end au Havre ici : www.folievintage.fr/annees40/week-end-au-havre-1ere-partie

(photos Hélène Masselin-Dmytriak)

Hélène Masselin-Dmytriak pour Folie Vintage

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*