Home / Années 40 / Pauline, marinettes et rochambelles…
article6

Pauline, marinettes et rochambelles…

Folie Vintage a rencontré Pauline, une autre jeune femme passionnée par la Seconde Guerre mondiale. Elle nous parle de sa passion mais aussi de celles que l’on évoque rarement : les Marinettes et les Rochambelles. Tout cela avec pour cadre la Libération de Paris. En effet pour le 69ème anniversaire de cet évènement marquant, la Mairie du 15ème arrondissement de Paris ainsi que l’association KOUFRA et d’autres associations amies (comme Mémoires du CEFEO, les filles de la 2ème DB et RBFM) répondront présentes sur le terrain avec des cérémonies et des défilés qui se dérouleront du 19 au 26 Août.

article1

Pauline, peux tu nous expliquer tout d’abord quels sont l’histoire et le rôle de ces femmes dans l’armée française ?

Ces Françaises engagées volontairement au sein de la 2ème Division blindée (D.B) du Général Leclerc étaient des conductrices ambulancières. Elles ont rejoint les Français Libres par patriotisme et un désir de paix. Il existait deux groupes bien distincts. D’un côté, on trouve le Groupe Rochambeau rattaché à l’Armée de terre, surnommées les « Rochambelles ». Ce groupe était composé d’une quarantaine de jeunes femmes. Et de l’autre, rattaché à la Marine cette fois, le Service Féminin de la Flotte (S.F.F.) qui appartenait au Régiment Blindé de Fusiliers Marins (R.B.F.M), et appelé les « Marinettes ».

article10

Contrairement à leurs consœurs, elles n’étaient que neuf.Malgré leur séparation physique, elles avaient le même rôle. Elles devaient récupérer les blessés du champ de bataille afin de les ramener au poste de secours le plus proche. Ces femmes se trouvaient donc au plus près des combats !  De nos jours, le nombre d’Anciennes s’amenuise, elles ne sont plus qu’une petite dizaine de Rochambelles encore parmi nous. Malheureusement, il ne reste plus aucune « Marinette », la dernière nous ayant quitté en 2010.

article3

– Pourquoi as-tu choisi de représenter ces femmes ? Malheureusement il semblerait que l’on oublie souvent le rôle de ces femmes…

J’ai choisi de représenter ces femmes car mon père s’intéresse depuis des années à la 2ème D.B. française. A l’âge de 13 ans, j’ai commencé à m’intéresser à la Seconde Guerre mondiale et la reconstitution historique et c’est ainsi que j’ai entendu parler de ces femmes au destin extraordinaire. J’ai commencé à faire des recherches et j’ai été désemparée devant le peu d’informations et contradictions que l’on pouvait dénicher sur le net, c’est pourquoi j’ai décidé de créer mon site internet entièrement dédié aux femmes dans la Division (les informations se trouvent en fin d’article).

article2

 – Pour la commémoration de la Libération de Paris, combien de filles seront présentes ? Qu’allez-vous faire pendant ces quelques jours ?  

A l’occasion du 69ème anniversaire de la Libération de Paris par la D.B, les femmes sont mises à l’honneur. Nous représenterons le Groupe Rochambeau et serons donc habillées comme elles. Tout au long du week-end, nous ferons des séances d’entrainement d’ordre serré (ou « drill ») afin de défiler au pas dans la rue du Commerce (XVe arrondissement de Paris), il y aura également un atelier coiffure avec la participation d’un coiffeur rétro, des scènes du quotidien… Tout cela dans la bonne humeur et le respect des Anciennes !

article5

liberation de paris

– Où peut-on aussi vous retrouver cette année ? 

« Les Filles de la DB » est à la base un site internet mais aussi un collectif. Toutes les femmes faisant de la reconstitution 2ème D.B. peuvent nous rejoindre lors de camps, il n’y a aucune cotisation à payer et aucune obligation de participer aux évènements. C’est totalement libre, l’objectif est simple : essayer de rassembler plusieurs filles à un même endroit pour passer un moment agréable et proposer une reconstitution de qualité. Nous avons par exemple participé à l’inauguration d’une plaque commémorative en l’honneur des « Rochambelles » à Caen. Ce fut un grand moment, chargé d’émotion et de fierté pour nous ! Nous participons donc à la Libération de Paris, peut-être Souchez (dans le Pas de Calais). Les prochaines sorties se feront certainement à partir de juin 2014.

article6

Pauline anime un site très bien documenté par ailleurs et unique en son genre : Marinettes et Rochambelle. Il vous aidera à approfondir cette partie bien trop méconnue de l’Histoire : http://www.marinettes-et-rochambelles.com/

Un grand merci à Pauline d’avoir pris le temps de répondre à nos questions.

article7 article8 article9

Un article par Hélène Masselin-Dmytriak pour Folie Vintage

Be Sociable, Share!