Home / Années 40 / Le maquillage des années 40
Dita-von-Teese-half-moon

Le maquillage des années 40

Premier article de Foxy que Folie Vintage est fier d’accueillir. De la photo au cinéma en passant par le théâtre et l’Opéra, Foxy sublime les visages depuis plus de 25 ans. Elle exerce son talent en duo avec la photographe Eve St Ramon autour de Pin Up O Rama pour sublimer les femmes le temps d’un shooting rétro. Douée d’un sens aïgu de création, Foxy vous propose une gamme infinie de conseils et d’astuces de professionnelle du maquillage afin de répondre à toutes vos envies et à tous vos besoins. Foxy décline son savoir-faire du make up classique au plus sophistiqué soulignant la beauté de chaque femme quel que soit son style.

Pour en savoir plus :
https://www.facebook.com/pages/PIN-UP-O-RAMA-Anything-a-man-could-want-Everything-a-woman-is-/178255898863005
http://www.pinuporama.com

Comment se maquillait-on dans les années 40 ?

 

Le maquillage des années 40 se distingue par sa simplicité et son retour au naturel.
Le début de la guerre met en difficulté l’industrie cosmétique. Les réserves insuffisantes d’alcool freinent la production des parfums. La rareté des matières premières ne permet pas la fabrication des rouges à lèvres et celle du plastique, la fabrication des emballages.
Pour toutes ces femmes qui rêvent de liberté et d’épanouissement, l’imagination et la créativité sont de mise. Ainsi l’on se dessine la couture des bas de soie que l’on ne peut s’offrir avec un morceau de suie ou bien un crayon noir gras.

 

Maquillage années 40 - Photo Eve St Ramon - Modele Emilie

Le maquillage années 40 – Maquillage/Coiffure par Foxy – Photo Eve St Ramon – Modèle Emilie

 

Le teint est léger, juste poudré, clair, rosé. Le sourcil fin est dessiné en arrondi assez haut afin d’ouvrir le regard.
On utilise peu de fards à paupières mais plutôt des crayons contour de l’œil et l’on intensifie la base des cils d’un simple trait d’eye Liner très fin.
Toujours dans cet esprit de retour au naturel, le mascara brun fait son apparition sous la même forme que celle utilisée aujourd’hui et non plus en cake dans lequel il fallait cracher pour l’humidifier…
Le Blush de couleur pêche, rosé est posé sur la pommette de façon à obtenir un effet « bonne mine ».
La bouche quand à elle doit paraître pleine, généreuse et douce. Pour cela, on en exagère le contour.
Les tons chauds, corail, pêche, orangés, cuivrés, bruns sont le plus souvent utilisés mais le rouge continue à plaire.

Le vernis à ongle est assortis aux vêtements et depuis les années 30 on démarque la lunule d’une couleur plus claire que le reste du vernis. C’est ce que l’on appelle la manucure « Half Moon ». Les plus audacieuses (et les plus douées) marquent aussi de la même couleur que la lunule tout le blanc du bout de l’ongle.

Dita von Teese - "Nail art half-moon" ou "manucure demi-lune"

Dita von Teese – « Nail art half-moon » ou « manucure demi-lune »

Et pour finir, une petite anecdote coiffure : Les Victorian Rolls sont un hommage fait par les femmes aux aviateurs, pilotes de guerre, qui décrivaient des cercles aux commandes de leurs avions.

 

Rita Hayworth (1918-1987)

Rita Hayworth (1918-1987)

Vous souhaitez en savoir plus ?

Foxy répond à vos questions, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*