Home / Années 30 / La culture Tiki

La culture Tiki

Cet article ne se veut en aucun cas exhaustif, la culture Tiki étant tellement vaste. Cependant, si vous souhaitez nous faire partager vos liens favoris sur la culture Tiki, écrivez-nous un message ci-dessous dans la rubrique commentaires.

Un Tiki, terme qui signifie aussi bien Homme, Dieu ou Homme-Dieu, est une représentation humaine sculptée de façon stylisée et assez grossière que l’on trouve sous forme de statue ou de pendentif, souvent en jade ou en os, et plus communément en bois. A Tahiti, on considère qu’un Tiki placé à l’extérieur d’une maison est destiné à en protéger les habitants.

Statuette Tiki Amour conte de Tahiti Tiki  fruit de l' amour entre Ta'aroa et Hina (la lune)

Tiki fruit de l' amour entre Ta'aroa et Hina (la lune) tikishopfrance.com

A la fois mode de vie et style décoratif, le Pop polynésien ou Tiki Culture est le pendant exotique de la culture pop américaine des années 50 et 60; une culture peu connue en France, mais qui, depuis Bougainville, puis avec les Stevenson, Gauguin, Loti, Segalen, Heyerdhal… et leurs récits sur les mers du sud, suscite la passion frénétique des occidentaux qui tentent de créer leurs propres Eden polynésien dans leurs garages ou en allant au restaurant de quartier à thème.

Don The Beachcomber - Mc Cadden street Hollywood 1934

Don The Beachcomber - Mc Cadden street Hollywood 1934

Le déclic fut lancé par un Texan du nom d’Ernest Beaumont Gantt, appelé Donn Beachcomber, qui après avoir fait un tour dans le pacifique sud, décida en rentrant aux États Unis, d’ouvrir un bar à thème « Mers du Sud », à Hollywood en 1934, sous le nom de « Don the Beachcomber ». Palmiers, décor en bambou, cocktails exotiques, statues des idoles dite Tiki …Cet établissement eut un tel succès auprès des vedettes hollywoodiennes que par la suite il s’agrandira, ouvrira d’ autres restaurants (dont un à Hawaii), et surtout influencera de multiples copieurs, dont le célèbre Trader Vic’ s, la plus grande chaîne actuelle de ce que l’on nomme les tiki bars : www.tradervics.com

Don Beachcomber

Don Beachcomber

La période qui suivit, des années 40 aux 60, connut l’énorme succès de la culture pop polynésienne, ainsi appelée par Sven Kirsten, l’ auteur du « Book of Tiki » et « Tiki Modern », revenant sur toute une époque disparue aujourd’hui. Une époque où l’américain lambda se passionnait pour le récit du Kon Tiki de Thor Heyerdhal, fantasmait sur les peintures de vahinés nues sur velour noir, allait écouter la comédie musicale « South Pacific », une époque ou les stars Bing Crosby ou Frank Sinatra chantaient des tubes Hapa Haole Hawaiien. Dans les années 60, avec Hawaii comme nouvel état américain, Elvis y tournant ses films, la Middle Class faisait des luaus dans leurs jardins de banlieues, avec cocktails servis dans des tiki mugs de rigueur, chemises à fleurs sorties du pantalon… Même l’architecture s’ influençait des tentes de cérémonies, les hôtels, appartements, bowlings, mini golfs… tout devait ressembler à une île paradisiaque !

Sur le plan musical, des musiciens comme Les Baxter, Arthur Lyman, et Martin Denny métissant jazz et musique polynésienne donnèrent naissance au genre « Exotica », du nom de l’album de Martin Denny en 1957. Ritual of the Savage (Le Sacre du Sauvage) de Les Baxter, mélangeant luxuriants arrangements orchestraux et rythmes tribaux, est l’album mythique du genre avec des titres devenus des classiques « Quiet Village », « Jungle River Boat », « Love Dance », and « Stone God. »

Puis, à part Nixon qui buvait des Mai Tai dans le Trader Vic’ s de Washington, pendant que la guerre faisait rage au Vietnam, cette culture devint dépassée. L’époque était aux hippies qui préféraient la marijuana aux zombies et autres punchs au rhum, les Beatles vendaient plus de disques qu’Elvis.

Bref, avec les années 70 et 80, pratiquement tous les tiki bars durent céder leurs places à des discothèques ou grand magasins… Jusqu’à ce que dans les années 90, certains collectionneurs, fans de culture dite Rétro, retrouve les verres en forme d’idoles, les boîtes d’allumettes, et les menus des tiki bars pour quelques centimes dans des brocantes, et se passionnent pour cette époque. Depuis, de nouveaux bars et restaurant ouvrent dans le monde entier avec succès. On refait ces délicieux cocktails, les fans se retrouvent dans des conventions aux quatre coins de monde tel que Tiki Oasis en Californie, Hukilau en Floride, The London Luau…. Ils se réunissent pour écouter la musique Exotica de Martin Denny, Arthur Lyman, ou la musique tahitienne des années 60, mais aussi des nouveaux groupes comme Don Tiki ou Waitiki, pour parler de leur dernière acquisition comme un menu très rare d’un établissement oublié, pour mettre leurs plus belles chemises hawaïennes ou tahitiennes, acheter des sculptures modernes de tiki… Dans ces conventions et autres réunions, on retrouve beaucoup de sculpteurs et artistes influencés par l’art océanien, sans y avoir, pour la plupart, jamais mis les pieds. Beaucoup de tatouage traditionnel mélangé aux tatouages rétro dans le style de Sailor Jerry, qui officiait à Honolulu, des pendentifs tiki autour de chaque cou, des collectionneurs de disques vinyles, de mugs…


Même si ces nouveaux adeptes ne peuvent se payer un billet d’ avion pour Tahiti, ceux-ci recréent dans leur maison un espace dédié à la Polynésie, et rêvent des îles. Tahiti fait encore rêver…

 

Mai Tai (Trader Vic’s)

30 ml de citron vert fraichement pressé
15 ml de Curaçao Orange (ou Triple Sec)
7,5 ml de sirop d’orgeat
7,5 ml de sirop de sucre
30ml de vieux rhum jamaïcain
30ml de vieux rhum martiniquais

Au shaker avec beaucoup de glace, servir dans un verre Old-fashion avec de la glace pillé. Garnir avec un petit bouquet de menthe.

Comme on dit à Hawaii « Okole Maluna » !

Quelques liens…

http://www.wix.com/hoptiki/hop-tiki – Déco, création de tiki (France)
http://www.tikishopfrance.com – Déco
https://www.facebook.com/pages/Tiki-Tribe-France/148647975155438 – Collectif Tiki Tribes en France
https://www.facebook.com/pages/Le-Tiki-Lounge/185701458195176 – Tiki Lounge à Paris
http://www.tikiroom.com – Forum sur la culture Tiki
http://www.konakai.com – Culture Tiki
http://www.tikimaster.com – Décoration
http://www.1001cocktails.com/recettes/cocktails-tiki.html – Des cocktails Tiki
http://www.bookoftiki.com de Sven Kirsten

Sources : Tiki Tribes, Wikipédia

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*