Home / Années 30 / Le tatouage Old School

Le tatouage Old School

Le tatouage Old School, porté depuis toujours par les Rockers, Bikers mais à l’origine, par les marins voire par les taulards est un style venu des années 30 aux Etats Unis et plus précisément du célèbre marin Sailor Jerry a.k.a Norman Collins, véritable icône du Old School.


Un style qui se veut simple, épuré avec de belles couleurs vives, peu d’ombrages, et surtout, des motifs ultra codifiés qui lui sont propres, ayant chacun une signification bien précise. A titre d’exemples:
La pin-up: Les femmes étant interdites à bord des bateaux, les marins s’en faisaient tatouer pour ne pas oublier les joies de la compagnie des femmes.
L’hirondelle: Un signe annonciateur de terre pour les marins, donc de chance, de bonne nouvelle, les marins s’en faisaient tatouer une première une fois qu’ils avaient parcouru 5000 milles marins, et une deuxième aux 10.000 milles marins. L’hirondelle a ainsi des tas de significations, également connu pour être l’oiseau passeur d’âme, représentant la liberté l’évasion, notamment la fidélité et la loyauté envers la famille (à l’image de cet oiseau migrateur capable de voler de longues distances et de revenir, le marin partait des mois en mer, mais rentrait toujours aux côtés de sa femme et de sa famille)…
L’étoile nautique: le spirituel et l’inspiration, La symbolique du guide du marin (le marin se servant des étoiles pour se repérer en mer), du retour à la maison en vie, est assez similaire à la signification de l’hirondelle.
Tatouée sur le poignet, elle servait également à indiquer ses préférences sexuelles pour la communauté gay et lesbienne.
La toile d’araignée:
Renaissance, refus de l’ordre établi mais aussi fainéantise, la petite histoire veut que les marins qui n’étaient pas en mer passaient leurs temps accoudaient au comptoir du bar, on leur disait donc qu’une toile d’araignée allait leur pousser au coude.
L’ancre marine: Sécurité, espoir, salut, espérance…
La cerise: Étant un fruit juteux et charnu, elle représentait l’amour physique, charnel et sensuel; et pour la petite histoire, (oui on adore les petites histoires!), les marins faisaient tatouer sur leurs femmes un moineau portant au bec une cerise, ainsi lorsqu’il partaient en mer, les hommes restés à terre savaient que ces femmes étaient mariées (qui plus est à des marins) et ne s’en approchaient pas. De nos jours, ce motif serait donc un signe d’appartenance, une sorte de substitut à l’alliance…

Un style de gros durs qui a mis des années à arriver de notre côté du globe, submergé par les adeptes du tribal et autres styles plus « classiques », le tatouage Old School fait désormais de plus en plus d’encrés partout dans le monde en particulier chez nous, pour notre plus grand plaisir avec son petit frère, le New School, le Old School des temps modernes, un peu revisité, avec des couleurs plus flashs et des motifs plus « récents ».

Et même, à l’image des Pin-Ups comme Betty Page, sex-symbol éternel ou plus récemment Dita Von Teese, les jeunes filles d’aujourd’hui à la recherche d’une arme de séduction Vintage ont su adoucir le genre Old School, et n’hésitent plus à s’en parer.

Source : www.fatbooktattoo.com

Be Sociable, Share!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*