Home / Années 20- / Zelda Fitzgerald, icône des années 20
Zelda-Fitzgerald (3)

Zelda Fitzgerald, icône des années 20

La sortie prochaine et tant attendue de la 7ème adaptation* du roman de Francis Scott Fitzgerald, « Gatsby le Magnifique », (film de Baz Luhrmann  avec une sortie prévue le 15 mai) me donne envie de parler de l’épouse de l’écrivain : Zelda Sayre Fitzgerald, avec qui elle formait un couple mythique dans les années 20.

Zelda-Fitzgerald (2)

Zelda-Fitzgerald (1)Elle naquit en 1900 dans une famille aisée d’Alabama et était d’une grande beauté. Elle rencontra à 18 ans l’homme de sa vie, l’écrivain Francis Scott Fitzegald. Ils incarnent à eux deux la quintessence des années folles et leurs dérives, chefs de file de la fameuse Génération Perdue (cette appellation se réfère à ces écrivains américains, comme Ernest Hemingway par exemple, expatriés dans le Paris de l’après Première Guerre mondiale).  Leur histoire se vit entre les Etats Unis et la France…

En 1921, leur fille Frances surnommée Scottie voit le jour.  Mais Zelda est semble t-il atteinte de schizophrénie et son couple se déchire sur fond d’alcool, de tromperies et de jalousie. Lors d’un de ses internements en hôpital psychiatrique, elle écrit son unique livre « Accordez-moi cette valse » qui paraît en 1932 et qui est totalement autobiographique (seuls les noms changent). Son livre ne fait pas l’unanimité auprès des critiques à sa sortie et est boudé, mais il sera encensé dans les années 50 lors d’une réédition.Zelda-Fitzgerald (1)

Zelda ne quittera que très peu les hôpitaux psychiatriques avant de mourir dans l’incendie de l’un d’eux en 1948 aux États-Unis. Son époux, lui, décéda huit ans auparavant.  Si la vie de Zelda vous intrigue, vous pouvez également lire le prix Goncourt 2007 : « Alabama Song » de Gilles Leroy, version romancée de sa vie.  Il est encore temps de relire les classiques de Francis Scott Fitzgerald (en dehors de l’incontournable Gatsby le Magnifique), comme « l’Envers du Paradis », « Tendre est la Nuit » mais aussi les nouvelles comme « Les Enfants du Jazz » ou « l’Étrange Histoire de Benjamin Button ».

*La première adaptation cinématographique du roman de Fitzgerald eut lieu en 1926, c’était un film muet. Une autre adaptation qui marqua plus les esprits fut certainement celle de 1974 avec Robert Redford et Mia Farrow.

 

Zelda-Fitzgerald (4)

Par Hélène Masselin-Dmytriak pour Folie Vintage

Be Sociable, Share!